Le CBD peut-il soulager l’endométriose ?

Le cbd peut-il soulager l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie typiquement féminine qui génère de très fortes douleurs lors des menstruations. En général, le traitement de ces douleurs est médicamenteux. Cependant, ces traitements sont peu satisfaisants et entraînent des effets secondaires notables. Aujourd’hui, le cannabidiol offre peut-être une alternative thérapeutique des plus intéressantes. Découverte de la molécule.

Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Le cannabidiol est une des molécules issues de la plante de cannabis. Son usage thérapeutique est aujourd’hui légal dans de nombreux pays. Il se trouve sous différentes formes : huile, pâte, feuilles à fumer, etc. À de nombreuses reprises, le cannabidiol a démontré des effets scientifiques et médicaux sur le traitement de la douleur. Il aurait par ailleurs également un effet sur le moral qui, lors de la manifestation de ces symptômes, est en berne chez la plupart des femmes concernées.

Aujourd’hui, le cannabidiol peut être prescrit par un médecin en cas de douleur chronique. Il est notamment utilisé contre les migraines récalcitrantes, les inflammations de type arthrite rhumatoïde ou encore l’épilepsie. Cependant, son usage est encore marginal bien que prometteur.

Quels sont les bienfaits du cannabidiol contre l’endométriose ?

Dans le cas précis de l’endométriose, l’endomètre, présent à l’extérieur de l’utérus, entraîne de fortes douleurs ainsi que des inflammations violentes. Plusieurs études médicales démontrent que la molécule du cannabidiol a des propriétés anti-inflammatoires. Étant donné que des études mettent en lien les inflammations de l’endométriose avec le syndrome de l’intestin irritable, mais également de la fibromyalgie, les effets antalgiques du CBD pourraient soulager toutes ces douleurs.

À l’heure actuelle, aucune étude médicale n’a encore formellement prouvé les bienfaits du CBD sur l’endométriose. Cependant, de nombreuses utilisatrices ont vu leurs douleurs diminuer avec l’utilisation du cannabidiol. Il s’agit donc véritablement d’un traitement prometteur qui pourrait, chaque mois, soulager des millions de femmes. En effet, aujourd’hui, l’endométriose est encore une maladie invalidante qui, dans de nombreux cas, cause également l’infertilité.