Agoraphobie : quel traitement naturel ?

Voici comment soigner naturellement l’agoraphobie

Lorsque la peur, face à certaines situations est accentuée, cela devient une pathologie et l’agoraphobie en est une. L’agoraphobe est une personne qui hors de son domicile devient très vulnérable. Elle a peur des milieux populaires ou lieux publics et il est difficile pour elles de se mêler à la foule ou faire la queue pendant une course. Elle a aussi peur des endroits clos, des magasins et des salles de cinéma par exemple. L’origine de ce trouble de comportement provient soit d’un traumatisme subi durant l’enfance, soit d’une situation similaire n’ayant pas été bien gérée. Heureusement qu’il existe face à cette situation de nombreux traitements naturels. 

 

Le traitement de l’agoraphobie par les plantes 

Ce trouble du comportement n’est pas à négliger puisque le malade aura de plus en plus de difficultés à sortir de son domicile. Faire des rencontres n’est pas du tout évident pour cette personne, et cela peut avoir comme autre conséquence la perte de son travail. Par la suite, la personne peut sombrer dans la dépression. Les plantes ont plusieurs vertus et sont très efficaces face à certaines maladies. Parmi les plantes qui réduisent l’anxiété et permettent de retrouver la sérénité. L’on compte également :

La mélisse citronnelle 

C’est une plante connue et utilisée depuis l’antiquité. Elle a de nombreuses vertus qui permettent de calmer et de relaxer le système nerveux.

La Lavande 

Elle a démontré son efficacité dans le traitement contre l’agitation, les insomnies, la dépression. Prise oralement ou sous forme de bain, la lavande a longtemps fait l’objet de recherches.

La plante griffonia 

On note parmi ses propriétés : une bonne qualité de sommeil, une diminution des tensions nerveuses et de l’humeur. En plus du traitement par les plantes, il existe également bien d’autres types de soins naturels.

 

La psychothérapie comme méthode de traitement 

Une prise en charge permet un rétablissement rapide du malade. La thérapie comportementale cognitive a montré ses preuves dans le traitement de l’agoraphobie. Le psychothérapeute, à l’aide de certaines techniques, expose de façon progressive le malade aux situations qu’il redoute. Pour rendre l’expérience plus réelle, il peut se servir d’un casque qui est un matériel spécialement utilisé par ces professionnels. À travers un suivi régulier, l’agoraphobe va au fur et à mesure constater une amélioration dans son comportement. Il a toujours été démontré que les pensées négatives ont un impact négatif sur l’être humain et sur son comportement. De ce fait, ce médecin va pendant le suivi amener le patient à changer son état d’esprit, ce qui contribuera à améliorer son présent.

agoraphobie traitement naturel

Une autre forme de traitement : la sophrologie 

La sophrologie est également employée dans le traitement de l’agoraphobie. Similaire à la psychothérapie par certaines méthodes, la sophrologie permet de réduire les crises de l’agoraphobe. Les méthodes utilisées sont : 

La visualisation ou imagination positive 

Visualiser c’est imaginé. C’est une technique qui est très utilisée dans le milieu professionnel pour atteindre certains objectifs. Dans la sophrologie, cela consistera pour la personne atteinte de ce mal à s’imaginer dans une foule. Au début, il y aura des réticences de la part du mental, mais progressivement le patient y arrivera tout en étant conscient de ses faits et gestes. 

Les différents exercices 

Les exercices de respiration et de relaxation sont aussi nécessaires. Bien respirer calme le mental qui est la source de toutes les pensées négatives. Le sophrologue pendant les séances vous apprend comment respirer en conscience pour que lors d’une crise vous puissiez le faire pour vous calmer. Il y a aussi les exercices de relaxation, les pratiquer c’est libérer les tensions inutiles au corps et se détendre.

 

Conclusion 

Comme son nom l’indique, l’agoraphobie est une phobie, une peur. Son origine peut être proche ou lointaine toutefois, elle empêche l’agoraphobe de vivre normalement comme les autres personnes. Elle peut se traiter avec des procédés naturels qui permettent au malade de recouvrer entièrement sa santé.