4uijrxl6iludlboohy5q

Blue Balls : tout savoir sur le symptôme des testicules bleus

Avez-vous déjà entendu parler du syndrome des couilles bleues ? Il est également connu sous le nom de testicules bleus ou encore hypertension épididymaire. Il s’agit en effet d’une douleur au niveau des testicules qui prennent également une couleur qui tend vers le bleu. Ceci se produit généralement lorsqu’un homme est en érection, mais qu’il n’arrive pas à éjaculer. 

Dans cet article, vous allez d’abord savoir de quoi il s’agit réellement. D’un autre côté, vous allez avoir une idée sur les différents mythes qui tournent autour de ce mal. Vous pouvez du moins être certain d’une chose, bien que cela soit douloureux, il n’y a pas de véritable danger. Vous avez également l’occasion de découvrir comment s’en débarrasser facilement. 

C’est quoi le symptôme des testicules bleus ?

Il est d’abord important de savoir que l’éjaculation masculine est composée de deux principales phases : l’émission et l’éjaculation. En effet, juste quelques instants avant l’éjaculation, il y a le processus d’émission. Il s’agit en effet du moment où les spermatozoïdes font pomper les testicules au début de l’urètre. C’est ainsi que l’éjaculation se prépare. 

Lorsqu’on parle donc du syndrome des testicules bleus, on fait allusion à l’obstacle qui frustre l’émission et l’éjaculation. Comme vous pouvez l’imaginer, cet embouteillage est assez douloureux et inconfortable. En effet, les bases ici sont chargées, mais il n’y a pas du tout de libération. 

Les spermatozoïdes ne vont pas être libérés. C’est donc ce qui cause la gêne que vous allez ressentir. Les boules vont donc être pleines de sang, d’où l’hypertension épididymaire.

Quels sont les symptômes du syndrome des testicules bleus ?

Il est important de savoir reconnaître le syndrome des blues balls. En effet, il y a des signes qui vous montrent clairement que vous souffrez de ce phénomène. Voici donc ce qui peut se produire :

  • Un sentiment de lourdeur ;
  • Un malaise et une légère douleur ;
  • Un changement temporaire de la couleur des testicules qui tendent vers le bleu.

Pourquoi le nom blues balls ?

Lorsque vous avez une hypertension épididymaire, les testicules et le pénis vont être pleins de sang. C’est donc ce qui est cause de la gêne et de la pression que vous ressentez. Selon les scientifiques, c’est pour cette raison que vos boules vont tendre vers une couleur légèrement bleue.

Les différents mythes autour du syndrome du blues balls

Il est important de savoir que plusieurs mythes tournent autour du syndrome des testicules bleus. Il est donc important de savoir ce qui est vrai dans tout cela. 

Les bleues balls existent réellement

Plusieurs personnes pensent que ce syndrome n’existe pas dans la réalité. Détrompez-vous, car c’est bel et bien réel. Il n’y a pas que les hommes qui puissent connaître ce problème. Mais chez les dames, on parle plutôt de « Vulve Bleue ». Il s’agit en effet du sang qui reste emprisonné au niveau des testicules et du pénis, ainsi que des spermatozoïdes qui ont du mal à être libérés. 

Les blues balls ne sont pas du tout dangereux

Plusieurs personnes soutiennent qu’il faut s’inquiéter lorsque ce phénomène se produit. Ce n’est pas du tout vrai. Il est vrai que c’est difficile à supporter, mais les douleurs et l’inconfort vont disparaître lorsque le sang recommence à circuler normalement. Vous n’avez donc pas à craindre pour vos testicules et votre santé sexuelle. 

Un homme n’a pas toujours besoin de partenaire pour soulager les blues balls

Vous pensez souvent qu’il est obligé d’avoir une femme à côté de soi pour être soulagé du syndrome des testicules bleus. Il s’agit d’un phénomène que vous pouvez gérer seul. Mais il est tout de même important de noter que la seule manière de vous débarrasser de ce problème est d’éjaculer. Il y a donc plusieurs manières de le faire lorsque vous n’avez pas de partenaire. 

Les testicules ne deviennent pas réellement bleus

Vous vous dites certainement que vous allez reconnaître ce problème à travers une couleur bleue au niveau des testicules. Certes, il y a changement de couleur de ces organes dû à l’accumulation du sang. Mais ce n’est pas réellement du bleu.

Comment combattre le syndrome des testicules bleus ?

Comme nous l’avons dit plus haut, la meilleure manière de vous débarrasser de ce mal est d’éjaculer. Dans le cas où vous n’avez pas l’occasion d’avoir une femme à vos côtés, vous pouvez passer par la masturbation. 

Il est tout de même important de vous rappeler que ce problème est dû à une accumulation du sang. Dès lors que ce dernier peut donc circuler normalement, vous pouvez retrouver votre confort. Il existe donc plusieurs autres solutions qui peuvent vous aider dans ce cadre. Mais avant toute chose, vous devez d’abord vous rassurer que l’excitation disparaît. 

Quel traitement pour le syndrome des testicules bleus ?

Comme cela a été dit plus haut, vous n’avez pas toujours besoin d’activité sexuelle pour venir à bout de cette maladie. Vous avez donc plusieurs astuces naturelles qui peuvent être d’une aide importante. Voici quelques-unes d’entre elles :

  • Vous pouvez chercher à vous distraire pour faire disparaître l’excitation. Pour cela, il vous suffit donc de penser à quelque chose qui n’a pas trait au sexe. Dès lors que vous n’êtes plus en érection, vous allez vous rendre compte que la douleur a disparu.
  • Vous pouvez également venir à bout de ce problème en pratiquant de l’exercice. En effet, le sport peut aider à redistribuer le flux sanguin dans tout le corps. Ce qui va donc vous soulager. C’est également un très bon moyen de vous distraire.
  • Il est également possible de s’en débarrasser en écoutant la musique. En effet, la musicothérapie est une très bonne solution dans ce cadre. Elle va en effet vous aider à stimuler une autre partie de votre cerveau. Ce qui permet également de se distraire et faire disparaître la douleur.
  • En prenant une douche froide est également une solution. C’est d’ailleurs l’une des plus vieilles astuces que vous pouvez trouver dans le monde. Ceci va permettre de réduire le gonflement. Ce qui va donc rapidement baisser la douleur. Vous pouvez également prendre de la glace pour la passer sur les points chauds de vos testicules.

Est-il possible de prévenir le syndrome des blues balls ?

Vous vous demandez certainement si vous pouvez prévenir un phénomène pareil. La réponse est tout simplement non ! Sauf si vous décidez de vous faire castrer. Mais vu que cela n’est souhaitable pour personne, vous n’avez donc que les moyens de traitement qui ont été donnés plus haut. 

Il s’agit d’un phénomène tout à fait normal. Vous ne pouvez vous en débarrasser que dans le cas où vous réussissez à faire passer la tension sexuelle. 

Conclusion

Voilà donc ce que vous devez savoir sur le syndrome des testicules bleus. Sachez tout de même que, si le phénomène met assez long et que vous constatez d’autres symptômes, vous devez consulter. Sachez que les sexologues sont les personnes les plus avisées pour gérer les cas pareils. 

La bonne nouvelle, c’est qu’avec l’évolution d’internet aujourd’hui, vous n’avez pas toujours besoin de vous déplacer pour avoir les soins d’un sexologue. Vous pouvez en effet passer par des consultations en ligne. 

Mais généralement, les différentes astuces que vous venez de découvrir plus haut sont assez suffisantes pour vous aider à vous soulager. Vous avez bel et bien compris que c’est un phénomène qui est réel et qui touche aussi bien les hommes que les femmes.