9c67b4dcf90288ac1145e89e376cff69

Comment obtenir une prescription pour du cannabis médical ?

En fonction de votre état de santé, vous pourriez obtenir une telle prescription médicale qui vous apportera du soulagement. Par contre, une discussion avec un médecin est indispensable pour que l’ordonnance soit validée. Il ne suffit pas de demander pour recevoir un document valable dans les magasins ou les pharmacies. De ce fait, la prescription de cannabis médical au Québec au Canada demande quelques précautions.

Un simple formulaire à transmettre

Vous pouvez demander une consultation gratuite et rapide grâce à ce formulaire. Ce dernier demande vos informations personnelles, les heures pendant lesquelles vous pourrez être contacté ainsi que votre usage du cannabis. Il faut mentionner votre mode de consommation, et surtout les raisons qui vous poussent à prendre une telle substance.

  • Au Canada, il est même possible d’obtenir un remboursement pour une telle prescription, il suffit de se tourner vers des cabinets d’avocats spécialisés.
  • Ce remboursement ne sera toutefois pas envisageable si un professionnel de la santé n’a pas débloqué une telle prescription médicale.
  • Elle mentionne alors la consommation et les produits à prendre puisque vous pourrez trouver diverses formes au Canada.
  • Un producteur agréé peut vous proposer du cannabis frais ou séché, des graines, des huiles à base de ce produit ou encore des plantes.

Pour que cet achat soit possible, vous devez vous tourner forcément vers des fabricants légitimes qui prennent en compte cette prescription médicale. Comme vous pouvez le comprendre, la consommation de cannabis à des fins thérapeutiques est tout à fait autorisée, mais elle reste encadrée. Sur le sol français, des tests sont réalisés pour savoir si le cannabis pourrait être utilisé dans certaines conditions avec un contrôle très important.

Olivier Véran a donc lancé une phase d’expérimentation et il faudra patienter pour savoir si ce cannabis thérapeutique pourra être utilisé au même titre qu’au Canada. La patience est donc de mise.