Exploration du metier Orthophoniste

Exploration du métier d’Orthophoniste : De la communication à la réhabilitation

En 2022, on enregistrait 24 208 orthophonistes en France. Les prestations de ce genre de professionnel sont de plus en plus prisées de nos jours. Elles s’adressent aussi bien aux adultes qu’aux enfants. De 4 à 48 ans en moyenne, on consulte cet expert afin de pallier des troubles de la communication écrite ou orale. 

Quel est le rôle d’un orthophoniste ? 

Vous pouvez consulter un orthophoniste sur therapeutetoulouse.fr et prendre rendez-vous en quelques clics. C’est le cas si vous rencontrez des difficultés de langage ou des problèmes d’apprentissage. 

Vous aurez alors affaire à des thérapeutes qui vous accompagneront et vous aideront à mettre fin à certains blocages. Un orthophoniste n’est pas réellement un médecin, mais c’est un professionnel de la santé. Il est spécialisé dans la communication : le fait de parler, de lire ou même d’écrire. 

Les parents sont les premiers à solliciter l’aide de ce genre de professionnel quand leurs enfants ont du mal à s’adapter en classe. La thérapie permet aussi de développer ou de diagnostic les problèmes de compréhension, de raisonnement ou même de calcul

Un orthophoniste intervient aussi dans la rééducation ou l’éducation des jeunes et des adultes dans tout ce qui est action de déglutition et de mastication. Cela peut s’avérer être nécessaire après un accident ou simplement pour une bonne présentation à table. 

Quelles études pour devenir un orthophoniste ? 

L’orthophoniste a beau ne pas être un médecin, il a besoin de quelques compétences. En effet, il accompagne et conseille des patients de tous les âges, et ce, sur des sujets épineux. Il faut donc passer par quelques formations et études. 

Pour exercer, ce genre de professionnel a besoin d’un certificat de capacité. Il faudra passer un examen officiel que l’on prépare en 5 ans pour l’obtenir.  Inscrivez-vous dans des centres de formation universitaires en orthophonie. 

Le parcours commence par un diplôme de bac. Vous pouvez vous inscrire, peu importe votre filière. Les centres de formation acceptent les résidents avec un titre de séjour comme les Français. Sachez que depuis 2020, quelques établissements de parcoursup proposent aussi ce genre de formation aux étudiants. Vous serez reçu sur examen de dossiers. 

A lire également : Sénior : pourquoi se former à la communication non violente ?

Les règlementations à connaitre pour devenir un orthophoniste

Il est à noter que le métier d’orthophoniste est fortement règlementé en France. Quand bien même, vous optez pour une reconversion professionnelle, les 5 années d’études restent par exemple obligatoires. C’est le cas, du moins, depuis 2013. 

Avant d’exercer, le professionnel devra enregistrer son diplôme auprès de l’ARS ou Agence régionale de Santé de son département. Ceci donnera lieu à une carte professionnelle qui pourra lui être utile afin de rassurer ses clients. 

Par ailleurs, sachez qu’un orthophoniste est un spécialiste qui ne se consulte que sur prescription médicale venant d’un autre professionnel. Ce peut être de la part d’un médecin confrère ou d’un responsable d’école, voire d’un membre du corps enseignant. 

Quels sont les différents avantages du métier d’orthophoniste ? 

Vous souhaitez vivre une vie épanouie au service des autres et du bienêtre ? Le métier d’orthophoniste peut être une bonne idée. Vous intervenez dans l’éducation de vos patients et les accompagnez dans le soin de certains troubles. De quoi leur assurer un meilleur avenir et un maximum de chance de réussites. Tel est le cas surtout pour les patients atteints de dyslexie ou autres. 

C’est un choix de carrière idéal si vous avez envie de vous lancer à votre compte. Les orthophonistes sont en effet des libéraux. Du moins, c’est le cas pour la plupart. Il n’en demeure pas moins que vous pouvez postuler pour des offres d’emploi disponible en ligne si vous avez envie d’intégrer des cliniques spécialisées. Vous aurez un peu plus de stabilité financière. 

En outre, le salaire d’un spécialiste de ce type a de quoi en séduire plus d’un. Notamment, un orthophoniste touche en moyenne 53 000 euros bruts par an, soit 4 400 euros environ par mois. C’est le cas des libéraux qui ont déjà pignon sur rue. Ceux qui travaillent dans des établissements hospitaliers ou des cliniques gagnées entre 1 700 et 4 000 euros par mois. Tout dépend aussi de l’expérience et du profil. 

A lire également : Tout savoir sur le métier d’implantologue à Lyon

Si vous avez envie d’intégrer une clinique, profitez des conseils des sites spécialisés dans la rédaction de CV et de lettre de motivation afin de mieux vous mettre en valeur. La concurrence commence aussi à être importante dans ce corps de métier.