AFYMKm4fUVa0ZyaxtSYt

La descente d’organes : comment y remédier ?

Encore appelée prolapsus, la descente d’organes est une maladie qui fait souffrir de nombreuses femmes. Le prolapsus est caractérisé par le glissement d’un voire de plusieurs organes vers le bas ou encore vers l’extérieur du corps de la femme. De ce fait, les symptômes peuvent aller d’une simple gène à une véritable descente d’organe, mais ils vont aussi parfois jusqu’à une extériorisation de l’utérus. Cette descente d’organes est due à un dilatement des ligaments suspenseurs et aussi à un relâchement du plancher pelvien. Puisque ce dernier n’arrive plus à maintenir encore moins à soutenir ces organes. Cependant, il existe diverses solutions qui peuvent aider à remédier à la descente d’organes. 

Opter pour la rééducation périnéale 

Il faut avant tout préciser que seulement 10 pour cent de femmes peuvent être gênées par le prolapsus. De plus, la descente d’organes symptômes est peu caractérisée c’est-à-dire que les symptômes d’un prolapsus ont très peu de caractéristiques. Mais lorsqu’elles sont détectées, le médecin peut vous proposer plusieurs types de prise en charge et parmi elles la rééducation périnéale.

La rééducation périnéale est une prise en charge qui a pour but d’améliorer le soutien musculaire des organes. En revanche, il faut préciser que cette pratique ne corrige pas la descente d’organes en revanche, elle permet d’améliorer les symptômes et même de stabiliser l’évolution. Et dans ce cas, il peut parfois être possible que le recours à la chirurgie soit repoussé.

Mettre en place un pessaire 

Le pessaire qui est une solution palliative est une sorte de ressort recouvert de latex (anneau en caoutchouc). Cet anneau est placé dans le vagin afin de soutenir les organes toutefois, il est possible que cette technique entraîne quelques complications. La femme peut avoir des pertes vaginales ou encore des irritations, mais aussi une sensation permanente d’un corps étranger. Mais de nos jours, cette option est de moins en moins utilisée. 

Faire des exercices pour tonifier le plancher pelvien

Lorsque vous êtes atteint d’un prolapsus léger, les exercices réguliers de renforcement musculaire périnéaux peuvent vous aider à remédier à cette difficulté. Lorsque vous avez une pratique assidue et un suivi régulier avec un professionnel de la santé, il est possible que cela suffise pour que vous retrouviez la forme. Dans le cadre de cette pratique sportive, il est conseillé de répéter des exercices de contraction puis de relâchement des muscles pelviens. 

Lorsque les contractions sont répétées et maintenues graduellement, le périnée pourra effectuer un travail global et cela va également favoriser le renforcement musculaire. Si le périnée est tonifié, cela a sans aucun doute un effet avantageux sur les pertes involontaires d’urine. Et grâce à la fonction de soutien des muscles, cela a également un effet bénéfique sur la descente d’organes.

 

Faire le choix d’un traitement chirurgical

La chirurgie est l’une des solutions qui permettent à la patiente de retrouver la santé toutefois, une possibilité de récidive peut être envisagée. Avec la chirurgie, la zone périnéale est entièrement approchée. Puisque pour restaurer cette descente d’organes, il faut bien entendu réaliser une opération. Cette chirurgie fait autant que possible appel aux tissus de la patiente. Cependant, il faut noter que ce traitement chirurgical peut se faire de deux façons :

  • Par la voie abdominale
  • Par la voie vaginale

La seconde option ne nécessite pas d’opération par contre avec la première option, si la qualité tissulaire de la patiente est défaillante, celle-ci risque des récidives assez considérables.

 

Conclusion 

Il est tout à fait possible de vivre au quotidien avec une descente d’organes sans toutefois penser à un traitement particulier si les symptômes ne vous gênent pas. Cependant, il est essentiel de faire attention à l’apparition de tout nouveau symptôme qui est susceptible d’être un signe d’aggravation. Et dans ce cas, il est impératif de le signaler à votre médecin afin qu’il vous aide à y remédier.