Pgznm1pd5lcaqvsknmsr

Lucite estivale bénigne : quelles sont les causes et les solutions ?

Le soleil est de retour et c’est l’occasion d’en profiter à fond en vous allongeant sur la plage. Seulement, vous constatez que des petits boutons font leur apparition après votre exposition au soleil. Des éruptions cutanées qui apportent leur lot de démangeaisons sévères. Pas de panique, vous souffrez sans doute d’une allergie au soleil comme plus de 20 % de la population. En effet, la lucite estivale bénigne est une pathologie de la peau qui disparait généralement au bout de quelques jours. Cependant, il est recommandé de prendre certaines précautions afin de mieux la combattre. Mais avant cela, vous devrez vous familiariser avec les causes de cette allergie au soleil

Lucite estivale bénigne : définition et causes

La lucite est caractérisée par une allergie aux rayons solaires. Les éruptions de la peau qu’elle cause touchent principalement les mains et le visage. Toutefois, la notion de lucite est très vague, car elle correspond à de nombreux cas de dermatoses inflammatoires solaires. Effectivement, sa variante la plus connue est la lucite estivale bénigne. Elle est répertoriée majoritairement chez les femmes dont l’âge est compris entre 25 et 35 ans. Son apparition est la conséquence d’une exposition au soleil inhabituelle pour certaines parties du corps. 

Dès lors, la victime remarque l’apparition de petits boutons en masse et les démangeaisons suivront. Cependant, il existe une forme de lucite plus sévère et plus dangereuse : la lucite polymorphe. Elle se produit lorsque la plupart des zones du corps ne bénéficient que rarement ou quasiment jamais des rayons solaires. Il va sans dire que la durée des lésions cutanées sera plus importante. Souvent, la lucite polymorphe ne s’estompe pas tant que la victime maintient une exposition quotidienne au soleil. La consultation chez un spécialiste apparait donc comme une évidence.

Quels sont les traitements disponibles pour la lucite estivale bénigne ? 

De prime abord, l’urticaire solaire se traite efficacement avec l’application progressive de crème solaire avant le bronzage. Vous pouvez aussi laisser un délai de 10 jours à la lucite estivale bénigne pour qu’elle disparaisse naturellement. Selon les dermatologues, cette période est nécessaire pour que les lésions disparaissent complètement. Si ce n’est pas le cas, il faudra consulter un dermatologue ou un allergologue. Surtout si cette allergie solaire commence à envahir le visage ou que d’autres symptômes font leur apparition, notamment les douleurs articulaires. 

Pour préserver votre santé, il est important que votre peau s’habitue au soleil de façon naturelle. Raison pour laquelle l’exposition devra s’accompagner de vêtements protecteurs pour un début. Les solutions médicamenteuses de la lucite estivale sont généralement les corticoïdes et les immunosuppresseurs dans certains cas. L’eau thermale apaisante en pulvérisation 2 à 3 fois par jour est une alternative aux médicaments, du fait de son caractère anti-inflammatoire. 

Conclusion

La lucite estivale bénigne est une variante moins agressive de la lucite qui se manifeste par l’apparition en masse de petits boutons lorsque la peau non habituée au soleil est exposée aux rayons ultraviolets (UV). La solution la plus efficace pour s’en débarrasser sur le long terme reste l’exposition au soleil de manière progressive accompagnée de l’application d’une crème solaire. Si ce traitement naturel ne fonctionne pas, un professionnel peut vous prescrire un médicament antipaludéen.