Qccpwxl7eht3oohrg6cj

Qu’est-ce qu’une surcomplémentaire santé et comment s’y prendre pour la souscrire ?

La surcomplémentaire santé se définit comme un contrat d’assurance, qui permet de percevoir des remboursements supplémentaires sur les dépenses effectuées pour des raisons de santé. En général, les remboursements effectués par la sécurité sociale (premier niveau de protection) et par votre mutuelle santé (deuxième niveau de protection) sont parfois insuffisants. De ce fait, certaines personnes peinent à couvrir la totalité des dépenses liées à leur santé, surtout si elles nécessitent des montants élevés.  Face à cette situation, souscrire à une surcomplémentaire santé est une solution très intéressante. Elle est d’ailleurs très avantageuse sur plus d’un plan.

 

Qu’est-ce qu’une surcomplémentaire santé ?

La surcomplémentaire santé est indispensable dans tous les secteurs d’activité. Étudiants, salariés et travailleurs indépendants peuvent la souscrire. Elle est disponible chez certains assureurs à partir de 19,90 € par mois. En fonction du montant souscrit, elle couvre les soins de santé classiques à l’instar des frais d’hospitalisation, d’optique et de maternité. Les garanties s’étendent à la lutte contre le harcèlement scolaire. 

Souscrit en supplément de la complémentaire santé, le contrat de surcomplémentaire santé dans les entreprises protège efficacement les salariés au profit de qui un contrat socle a été conclu. Il s’agit en fait d’un 3ème niveau de garantie en vertu duquel, elles consolident la prise en charge médicale de leurs employés. La compagnie d’assurance avec laquelle l’employeur conclu le contrat socle peut également intervenir dans le cadre de la supplécomplémentaire.  

 

Comment souscrire à une surcomplémentaire santé ?

Encore appelée surmutuelle santé, la surcomplémentaire santé vise à compléter les remboursements faits par l’assurance maladie et la complémentaire santé. La souscription peut être faite à l’initiative de l’employeur ou de l’un de ses salariés. Elle doit être faite en fonction des besoins surcomplémentaires du concerné. Les modalités diffèrent d’un assureur à un autre. 

En fait, celui qui prend cette initiative doit se rendre dans les locaux de la compagnie d’assurance choisie. Ainsi, il aura toutes les informations nécessaires. Les garanties offertes dépendent du montant de souscription. Toujours est-il que, les éléments à prendre en compte sont : l’état de santé du souscripteur et le montant des remboursements. Le type de garanties mentionnées dans le contrat et le délai de carence sont aussi importants.

 

Les avantages d’une surcomplémentaire santé

La surcomplémentaire santé est avantageuse sur plusieurs points. Elle rembourse les dépassements d’honoraires. Tel n’est pas le cas pour la complémentaire santé qui ne s’en charge pas. La surcomplémentaire soulage les assurés dont les frais de santé dentaires sont élevés. Il s’agit notamment des soins dentaires, orthodontiques et optiques. L’autre avantage de cette assurance réside dans le fait qu’elle prend en charge les frais issus de la médecine douce. 

Contrairement à la CPAM et aux autres types de mutuelle, elle rembourse toutes les dépenses effectuées chez les thérapeutes spécialisés en naturopathie, en homéopathie et en ostéopathie. Bien plus, les séjours en cures thermales peuvent être remboursés par la surmutuelle. 

 

Conclusion 

Couvrir et se faire rembourser pour toutes les dépenses effectuées dans le cadre des soins de santé n’est pas toujours évident. En fait, l’assurance maladie et la complémentaire santé ne prennent pas tous les frais de santé en charge. C’est pourquoi, il est préférable de souscrire à une surcomplémentaire santé. Indispensable dans tous les secteurs d’activité, elle rembourse les frais de soins qui ne sont pas couverts par les autres mutuelles.