Reconnaître les signes montrant que vous êtes enceinte

Reconnaître les signes montrant que vous êtes enceinte

Si vous avez le désir d’avoir un enfant, vous serez prompte à rechercher les moindres signes que vous pouvez manifester en espérant qu’enfin vous soyez enceinte. Cela peut vous conduire à un état de frustration et même de déprime lorsque vous vivez cette attente sur une longue période. Il y a toutefois certains signes qui ne trompent pas sur la présence d’une grossesse. Cet article vous aide à les reconnaître tout en évitant les erreurs d’interprétation.

Quels sont les signes de grossesse les plus courants ?

Chaque femme vit un parcours de grossesse particulier. Il existe toutefois des signes généralement reconnus comme des signes de grossesse. La majorité des femmes qui tombent enceintes manifestent bon nombre de ces symptômes, même si certaines peuvent n’avoir aucun signe réel. Voici donc les signes de grossesse les plus courants :

  • Le retard de règles ;
  • Les nausées et vomissements ;
  • Les seins sensibles et qui augmentent de volume ;
  • Le changement de l’odorat ;
  • La fatigue ;
  • Des crampes abdominales légères.

Ce qui rend difficile cet exercice de se baser sur ces signes pour reconnaître la présence d’une grossesse est que ces derniers sont similaires aux signes qui précèdent généralement l’arrivée des règles. Une douleur à la poitrine à cause de la sensibilité des seins ou des nausées ne suffisent donc pas pour affirmer que vous êtes enceinte. L’absence des règles est véritablement le signe majeur qui permet de faire la part des choses et envisager une grossesse.

Chez certaines femmes, des saignements très légers peuvent survenir quelques jours après la fécondation. Il s’agit du saignement de nidation qui est généralement de couleur brune ou rosâtre. D’autres femmes peuvent vivre une hypersensibilité à cause des hormones. Il demeure nécessaire de faire un test de grossesse pour confirmer les soupçons.

Le faux négatif : éviter la confusion pour une bonne interprétation du test de grossesse

Il arrive que certaines femmes obtiennent un test de grossesse négatif alors qu’elles sont belles et bien enceintes. Cela est généralement dû au moment choisi pour le test, qui est le plus souvent trop tôt. Ce qu’il faut savoir est que l’hormone de grossesse ou Bêta-HCG n’est produite que 10 jours après la fécondation. Son taux demeure assez faible toutefois. Il est conseillé d’attendre au moins la date présumée des menstruations, et si vous constatez que vous n’avez pas de règles, vous pouvez alors passer un test de grossesse.

A lire également : Comment reconnaître les premiers signes et symptômes du diabète

Test positif ? Une nouvelle vie commence !

Votre test de grossesse est enfin positif ? Cette bonne nouvelle de pouvoir devenir enfin maman va malheureusement s’accompagner pendant quelque temps des malaises de début de grossesse comme les nausées ou les crampes abdominales. Au fur et à mesure que la grossesse va évoluer, votre corps va subir des changements et vous devrez supporter quelques petits maux jusqu’à l’accouchement. Il est toutefois possible de vivre une grossesse heureuse sans être constamment alitée et pouvoir vaquer à vos occupations ordinaires. Mais vous devrez apprendre à vous ménager. Et surtout vous devrez suivre les recommandations de votre médecin pour assurer votre bonne santé et celle de bébé.