Aider à réduire les accidents cardiaques

Aider à réduire les accidents cardiaques

En France on est aujourd’hui en mesure de connaître le nombre de décès dus à telle ou telle cause. Si les français sont encore trop nombreux à mourir chaque année à cause du tabagisme ou de la consommation d’alcool, on sait qu’il suffirait que les personnes concernées fassent un effort sur eux-mêmes pour que cela ne soit pas le cas. De même si tous les automobilistes étaient plus respectueux du code de la route et les uns des autres, le nombre de décès sur la route serait bien moins important. En revanche dans d’autres cas, c’est bel et bien l’intervention d’autres personnes qui pourraient sauver la vie de certains de nos concitoyens. C’est le cas lorsque survient une crise cardiaque.

Savoir utiliser un défibrillateur

Il serait bon que chacun d’entre nous suive des cours de secourisme, afin de connaître les gestes qui pourraient sauver n’importe quelle personne accidentée, ne serait-ce que pour lui prodiguer les premiers soins. C’est en tout cas l’avis que l’on entendu émettre le premier spécialiste français du défibrillateur cardiaque, qui fait en sorte que l’on trouve des appareils homologués dans de nombreux lieux publics. En effet savoir utiliser un défibrillateur peut sauver des vies, alors pourquoi ne pas prendre le temps d’apprendre ?

Prendre soin de ceux qui nous entourent

On entend dire partout que la crise sanitaire que nous traversons va changer les comportements des français, qu’ils vont être davantage conscients de la nécessité de se protéger et de se venir en aide les uns aux autres. Ce serait en effet l’une des issues les plus heureuses de cette difficile période durant laquelle de si nombreuses personnes se retrouvent en danger. Nous restons confinés chez nous, afin de ne pas propager le virus, nous faisons les courses pour nos voisins, nous préparons à manger pour les soignants… ce sursaut d’humanité se poursuivra-t-il ensuite ?