jXa0mYNHf2NN9Ht1KGuw

Peut on tomber enceinte avec un implant ?

Un implant, c’est tout simplement un (ou deux) petit bâtonnet ou réservoir souple de 4 cm en longueur et 2 mm de diamètre utilisés pour assurer une protection  durant 3 ou 5 ans. Qu’il soit hormonal ou contraceptif, il est un outil de contraception très recommandé aujourd’hui et très efficace. Mais aucune méthode ne pouvant réussir à 100 %, il existe des cas de grossesses avec implant. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les cas où il est possible de tomber enceinte avec un implant ? 

 

Comment fonctionne un implant ?

Un implant contraceptif ou hormonal a le même type d’hormone que les pilules progestatives, il n’a pas d’œstrogène. Ils diffusent directement dans le sang les hormones qu’ils contiennent, ce qui bloque l’ovulation et épaissit la glaire cervicale gênant ainsi le passage des spermatozoïdes au niveau du col de l’utérus. La contraception est active dès 24 h après sa pose, mais il vous est conseillé l’utilisation d’une autre méthode contraceptive les 15 premiers jours.

Une fois implanté, il est quasi invisible et ne se ressent pas. Il peut tout de même se ressentir au toucher, mais si ce n’est pas le cas, il peut être localisé à l’aide d’une radiographie. Il est également facile à poser et facile à retirer quand vous n’en avez plus besoin. Il arrête les règles dans certains cas et n’est pas recommandé pour les femmes en surpoids.

 

Quels sont les cas où il est possible de tomber enceinte avec un implant ?

Certains cas de grossesses avec implant ont été relevés par certaines utilisatrices et il a très souvent été remarqué un geste mal placé.

L’implant n’est pas inséré conformément aux instructions et le jour prescrit

C’est là un réel facteur de grossesse sous implant qui a été rencontré par plusieurs femmes. Rassurez-vous donc que vous êtes en face d’un spécialiste.

L’implant est périmé

Un implant périmé après plusieurs mois peut favoriser une grossesse. Il est donc nécessaire de vérifier chaque semestre la date d’expiration de votre implant afin de ne pas être surprise. Il peut très bien rester actif pendant plusieurs mois après ses 3 ans de vie s’il s’agit d’un implant contraceptif, mais il n’est pas exclu de choper une grossesse pendant cette période.

L’implant n’est combiné à aucune démarche contraceptive pendant les 15 premiers jours

Une grossesse peut également survenir dans ce cas parce que l’implant n’est pas encore complètement actif. Cette période considérée comme à risque, pensez à utiliser un préservatif par exemple, à chaque rapport sexuel.

L’implant posé sans un test de grossesse préalable

Il est également possible de tomber enceinte sous implant si aucun test de grossesse n’a été fait lors de sa pose. Il est donc possible que l’utilisatrice ait été enceinte avant cela. 

Si vous souhaitez par contre tomber enceinte après votre implant contraceptif, vous n’avez pas à vous inquiéter. Bien des femmes ont déjà fait l’expérience, sept à huit mois en moyenne avec des rapports réguliers et vous entrerez en gestation.

Avoir donc recours à un test de grossesse à ce moment-là est une bonne idée pour savoir si on est enceinte. Vous pouvez également écouter juste votre corps et vous remarquerez ballonnements, constipation, seins douloureux et tendus, nausées et fatigues.

 

Conclusion

L’implant est l’une des meilleures formes de contraception recommandée aujourd’hui ; mais oui, il existe des cas de figure où vous pouvez vous retrouver enceinte malgré la présence de votre implant. Informez-vous donc davantage à ce sujet pour limiter les risques.

Sur internet ou en rendez-vous chez votre gynécologue, prenez des informations, demandez des renseignements et n’hésitez pas à écouter les témoignages d’autres femmes et à bien les analyser. Une grossesse sous un implant est rare, mais pas impossible ; et après son utilisation vous pourrez continuer de profiter de votre maternité.